Nos conseils pour rédiger la lettre pour l'assurance bris de glace

Nos conseils pour rédiger la lettre pour l'assurance bris de glace

En cas de bris de glace, votre indemnisation va se jouer sur la lettre de déclaration que vous adressez à votre assureur. Il est important de savoir la rédiger. Le conseil d'un expert s'avère même utile dans les cas les plus délicats.

Quand envoyer une lettre à son assurance en cas de bris de glace ?

L'envoi d'une lettre de déclaration doit intervenir dans les 5 jours ouvrés après le sinistre. Le cas contraire, elle sera nulle et pire, vous ne serez pas indemnisé. En tout cas, vous ne devez écrire aucune lettre du tout avant d'avoir eu la confirmation que le sinistre est bel et bien couvert par votre garantie habitation actuelle.

Un contrat d'assurance MRH Multirisque Habitation prend en charge les bris accidentels occasionnés par un lancement de projectile, la casse de fenêtres, des vitres ornementales de la véranda, des inserts de cheminée, des plaques chauffantes, et des panneaux photovoltaïques.

Elle ne couvre pas les accidents intentionnels et la casse des luminaires. Si un enfant (qui n'est pas le vôtre) a abîmé votre vitre de balcons avec son ballon, vous avez le droit de faire jouer l'assurance de responsabilité civile de ses parents et espérer ainsi  une somme plus notable.

Indemnisation en cas de bris de glace

Deux régimes tendent à limiter considérablement l'indemnisation que vous percevez en cas de bris de glace : la franchise qui existe en deux types et le plafond. La première forme de la franchise, celle absolue, paie uniquement la différence entre la somme fixée dans le contrat et la valeur de remplacement de vos biens. La seconde : franchise relative annule toute indemnisation si elle est inférieure à la valeur indiquée au contrat.

Le plafond quant à lui, est la somme maximale de dédommagement que vous pouvez obtenir après soustraction de la franchise. Pour les équipements plus conséquents comme la véranda, il varie en fonction de la superficie détériorée. Par exemple, vous recevez jusqu'à 900 euros par m² dans la limite de 100 m² pour votre véranda ou votre serre de jardin.

Faire une lettre de bris de glace qui indemnise

La lettre de déclaration intervient auprès de votre assureur comme le premier constat sur le sinistre. Il lui permet de croire ou non à votre histoire, mais aussi de donner un prix à votre accident. Voilà pourquoi, il est important de la rédiger dans les règles de l'art. Alors, pour décrocher la somme, vous devez décrire l'évènement en détail sans rien omettre.

Imaginez que vous êtes devant un tribunal et que tout ce que vous dites pourrait être retenu contre vous. Soyez convaincant tout en étant concis. Pour faire une lettre de déclaration à succès, veillez à apporter le maximum de preuves utiles : photos, bon de commande, facture, etc. Pour réussir votre coup, accompagnez votre rédactionnel de l'expertise d'un professionnel certifié : un miroitier par exemple.

Les articles